Cyclotis

Cyclotis est un moyen de partager le travail d'un projet de traduction entre plusieurs traducteurs. Il s'agit d'une base de données dans laquelle chaque phrase est mémorisée avec sa traduction une fois que cette dernière est validée, et d'un ensemble de greffons pour votre outil de TAO (Traduction assistée par ordinateur) favori, dans lequel Cyclotis apparaît comme une mémoire de traduction partagée (ou, pour les greffons les plus évolués, comme le lieu de stockage du projet lui-même). Ici vous pouvez télécharger:

  • Tout d'abord, choisissez dans cette liste l'interface de traducion (TAO) que vous avez l'habitude d'utiliser, et téléchargez le greffon ou la version adaptée:
    • OmegaT client: actuellement, une version modifiée d'OmegaT acceptant le plugin Cyclotis à l'avenir peut-être directement le plugin;
    • Trados plugin: un "fournisseur de traductions" pour Trados Studio
  • Serveurs : ici vous pouvez télécharger les scripts permettant l'installation d'un serveur Cyclotis dans votre réseau local. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas le faire, nous vous proposons un hébergement où vous pouvez louer un espace accessible avec les clients cités au dessus.
    • Base de données: les tables et fonctions SQL (nécessite Postgresql 8.4 ou version plus récente) et un script de création (en Perl);
      • Schéma SQL et scripts : suffisant pour créer des mémoires en ligne de commandes, que vous pouvez évidemment inclure dans vos propres scripts;
      • Créateur XML : un web service appelant les scripts précédents, que vous pouvez utiliser pour écrire un client lourd sans accéder directement à la machine hébergeant le serveur, en utilisant une API REST;
        nécessite un serveur web compatible Perl et les librairies perl/Dancer;
      • Créateur HTML : une petite application web pour créer les mémoires. Volontairement peu développée pour rester une base de travail plutôt qu'un point d'accès imposé.
        nécessite un serveur web compatible Perl et les librairies perl/Dancer;
    • service REST: permet d'accéder aux données via un proxy http plutôt qu'en direct; nécessite un serveur web compatible Perl et les librairies perl/Dancer;